Impôt sur le revenu : la majorité poursuit sa fuite en avant – 16 mai 2014

Pour Philippe Vigier, Président du groupe Union des Démocrates et Indépendants, les annonces du Premier ministre sont malheureusement insuffisantes face aux erreurs de la majorité depuis le début du quinquennat.

En annonçant une baisse de l’impôt sur le revenu pour 1,8 millions de ménages, le Premier Ministre a tenté en vain de faire oublier les fautes commises depuis l’élection de François Hollande.

Cette mesure sera pourtant malheureusement insuffisante pour faire oublier l’injustice sociale que fut la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires, qui a constitué une attaque sans précédent contre le pouvoir d’achat de plus de 9,5 millions de salariés. Le Président de la République a lui-même reconnu ce pêché originel il y a 10 jours.

L’annonce du Premier ministre ne permettra pas en outre de regagner la confiance des ménages, en particulier des plus modestes, qui ont été frappés de plein fouet par la hausse des prélèvements obligatoires et qui n’ont dès lors jamais connu la pause fiscale pourtant promise à de multiples reprises par le Président de la République.

Que de temps perdu durant ces deux premières années. L’exécutif doit maintenant cesser de courir après ses erreurs en multipliant les tentatives pour faire oublier la première partie du quinquennat.

Il y a maintenant plus de quatre mois, François Hollande a annoncé un changement de cap. Il est grand temps et désormais vital de passer de la parole aux actes afin d’enrayer la spirale du chômage et son corolaire de drames humains. Il convient au plus vite de poser les jalons d’un redressement  de la France et de ne pas attendre 2015 afin de baisser les charges salariales et patronales.