Projet de loi pour la croissance et l’activité : le groupe UDI sera force de propositions et sans posture a priori – 12 janvier 2015

Communiqué

Alors que débute, cet après-midi, en commission spéciale, l’examen du projet de loi pour la croissance et l’activité, le groupe UDI à l’Assemblée nationale – conformément à ses annonces de décembre 2014 – sera force de propositions et sans posture a priori.

Après une rencontre avec  Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie, du Numérique, les quatre députés UDI qui siègent à la commission spéciale – Jean-Christophe Fromantin, Francis Vercamer, Philippe Vigier et Michel Zumkeller – ont présenté les cinq axes de travail dont découlent les amendements qu’ils défendront à compter d’aujourd’hui :

 

  • L’approfondissement du dialogue social avec notamment l’organisation d’une conférence sociale sur le temps de travail,
  • L’amélioration des conditions de l’accès à l’emploi avec, par exemple,  la modernisation du permis de conduire,
  • Le financement des PME avec la mise en place de nouveaux systèmes de financement,
  • Une régulation renforcée de l’ensemble des transports et de leur  compétitivité avec une ouverture à la concurrence,
  • La modernisation des professions règlementées sans désorganiser ces dernières  mais en favorisant, par exemple, les associations et les regroupements d’entités.

 

A l’issue des débats et en fonction des avancées obtenues, le groupe UDI se prononcera sur son vote final.