CP F. Sauvadet – 7 mai 2015

7 mai 2015

Journée de carence : rétablissons le compromis d’une journée !

« Le Sénat a établi cette nuit trois jours de carence en cas d’arrêt maladie pour les fonctionnaires dans le cadre du projet de loi Macron.

Je salue la démarche du Sénat qui vise à remettre de la justice dans un dispositif qui fait aujourd’hui de l’inégalité entre les secteurs public et privé la règle.

Toutefois, la situation étant différente entre les salariés du secteur public et du secteur privé, il convient de viser l’équité plutôt que l’égalité formelle. En ce sens, la mise en place du jour de carence unique que j’avais opérée avec le soutien de Nicolas Sarkozy et François Fillon constituait un juste compromis. Cette journée de carence a permis de travailler à la convergence des situations. Surtout, il s’agissait d’une mesure de justice, comprise et acceptée par tous, notamment par les fonctionnaires.

La majorité socialiste qui avait supprimé cette journée par dogmatisme et idéologie est aujourd’hui consciente de son erreur – du moins les plus lucides de ses membres.

Je demande donc à la majorité socialiste de profiter de la décision du Sénat pour proposer un compromis qui bénéficierait à chacun : le rétablissement du jour de carence unique dans la Fonction Publique. »

François Sauvadet