Philippe Vigier déplore un nouveau dérapage des comptes de l’Etat

Mercredi 27 mai

COMMUNIQUE de Philippe Vigier

Philippe VIGIER, Président du Groupe UDI à l’Assemblée nationale, « déplore un nouveau dérapage des comptes de l’Etat en 2014 et la tentative du Gouvernement de dissimuler cette réalité derrière des artifices comptables.

La Cour des comptes, loin d’être dupe de ces subterfuges, a aujourd’hui mis en lumière, dans son rapport annuel sur le budget de l’Etat,  l’échec de la majorité socialiste à redresser les finances publiques de notre pays. Malgré des hausses d’impôt massives, les recettes fiscales nettes ont connu une baisse de 9,7 milliards d’euros ; la dette de l’Etat a continué d’augmenter pour atteindre 1 528 milliards d’euros, en dépit de taux d’intérêt historiquement faibles ; le déficit budgétaire, dont la réduction était pourtant continue depuis 2010, est reparti à la hausse (+10,7 milliards d’euros).

En l’absence d’économies « structurelles significatives et pérennes », que la Cour des comptes appelle de ses vœux, force est de constater que le Gouvernement ne parviendra pas à relancer durablement la croissance, et ce malgré la conjoncture internationale particulièrement favorable.

Alors que le gouvernement se félicite depuis quelques semaines sur sa gestion budgétaire, le constat de la Cour est sans appel.

L’habillage des chiffres est-il la nouvelle méthode de François Hollande pour cacher aux Français son terrible bilan.

En attendant, en refusant de faire enfin des choix courageux et de dire la vérité, il condamne un nombre toujours plus important de concitoyens au drame du chômage ».