Suppression des Intercités, le Gouvernement confirme son mépris des territoires !

COMMUNIQUE DE PRESSE de  François SAUVADET

« Un rapport remis aujourd’hui au Gouvernement par un député socialiste, Philippe Duron, préconise la fermeture de nombreuses lignes Intercités, parmi lesquelles notamment la ligne Dijon-Reims.

Le manque d’investissement et le désintérêt du Gouvernement pour ces lignes secondaires expliquent en grande partie les difficultés rencontrées par ces liaisons. Constater leur manque de rentabilité, c’est s’attaquer à la conséquence plutôt qu’à la cause !

C’est précisément parce qu’il se désintéresse du maillage territorial de notre pays que le Gouvernement approuve le contenu de ce rapport ! Pour le Parti Socialiste, hors des principales agglomérations, point de salut !

S’attaquer aux liaisons ferroviaires de proximité est une aberration écologique et une véritable attaque contre la France périphérique ; cette « France d’à-côté » qui voit ses services publics disparaître et qui ressent chaque jour un peu plus vivement le mépris du Gouvernement à son égard !

A l’heure où nous devons construire de nouvelles grandes régions, ces lignes sont des outils précieux d’aménagement du territoire. La réponse n’est donc pas dans le désinvestissement mais justement dans l’investissement dans ces lignes pour moderniser ces lignes et leur impulser une nouvelle dynamique. Les lignes Intercités méritent mieux que l’enterrement de 2nde classe que leur promet le Gouvernement ! »