FIFA : je ne suis absolument pas surpris des révélations

Mardi 9 juin

COMMUNIQUE

François ROCHEBLOINE, Vice-Président de la Délégation Française à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) et Secrétaire national de l’UDI en charge des sports, tient à réagir au lendemain des récentes révélations concernant le fonctionnement de la FIFA, et en particulier au lendemain de l’inculpation pour corruption aux Etats-Unis de 14 officiels et proches de l’instance et l’interpellation de 7 d’entre eux en Suisse.

 « Je ne suis absolument pas surpris des révélations faites ces dernières heures à propos du fonctionnement particulier de la FIFA. Je tiens d’ailleurs à rappeler en effet que j’avais remis, dans le cadre des travaux de l’APCE, un rapport sur « la bonne gouvernance et l’éthique du sport » en avril 2012, adopté à l’unanimité en commission, et prolongé par une résolution de l’APCE (résolution 1875/2012). Ce texte pointait déjà un certain nombre de dysfonctionnements internes graves au sein de la FIFA avant de formuler un ensemble de propositions destinées à donner un cadre de bonne gouvernance et à introduire des principes éthiques dans le sport (transparence, responsabilité…)

 Le rapport invitait notamment la FIFA à faire « toute la lumière sur les faits à l’origine des divers scandales » qui ont pu ternir son image ces dernières années, et celle du football professionnel international.

 Je me réjouis de constater que la justice va peut-être pouvoir faire son œuvre en mettant un terme à certaines dérives, hélas connues de beaucoup de monde. Au moment où la FIFA se trouve en congrès à Zurich, il est important que les dysfonctionnements et les malversations soient dénoncées.