Crise de l’élevage : en finir avec les plans court-termistes

Communiqué  de François Sauvadet, 23 juillet

« Le Président de la République était aujourd’hui à Dijon pour défendre son plan de soutien à l’élevage français de 600 millions d’euros.

Face à la crise sans précédent que subissent les filières élevage et lait, face aux difficultés croissantes que rencontrent nos agriculteurs – perte de trésorerie, endettement massif, situation de faillite…- les remèdes proposés par le Président de la République ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Cet énième plan n’apporte ni de solutions structurelles ni de réelles perspectives durables dans ce contexte concurrentiel exacerbé avec une guerre des prix insoutenable pour nos producteurs. Le Président attend « des efforts » de la part de la grande distribution, sans mesures concrètes ni contraignantes.

Je soutiens donc la mobilisation des agriculteurs. A l’échelle du Département de la Côte-d’Or, nous n’avons pas attendu le Gouvernement pour agir puisque nous avons réaffirmé notre engagement en faveur du monde agricole à travers la signature d’un nouvel accord cadre avec la Chambre d’Agriculture : ce sont près de 15 M d’€ sur 5 ans (2015-2019) que nous investissons pour soutenir la restructuration de nos filières de proximité en aidant notamment la création d’atelier de vente directe, en facilitant la transmission des exploitations et en leur permettant de relever les défis d’une production durable. »