Chiffre du chômage : Réaction de Philippe Vigier

Philippe Vigier, Président du groupe Union des Démocrates et Indépendants se réjouit de la baisse du chômage enregistrée au mois de septembre mais estime qu’elle ne sera pas durable sans réforme profonde de notre marché du travail.

En effet, cette nouvelle positive sur le front de l’emploi ne doit pas faire oublier qu’en trois années, les réformes menées par la majorité se sont révélées insuffisantes et inefficaces.

Aussi, nous considérons que la baisse du chômage doit s’accompagner d’une réforme ambitieuse du droit du travail. A défaut, notre marché du travail continuerait de vivre sous perfusion d’argent public et le chômage connaîtrait inévitablement une nouvelle hausse.

Or nous craignons qu’en refusant aujourd’hui toute discussion des partenaires du dialogue social sur la mise en œuvre d’un contrat de travail assoupli ou sur la question du temps de travail, François Hollande vide la prochaine réforme du droit du travail de toute véritable portée.

Aussi, afin de consolider la baisse du nombre de chômeurs, notre groupe appelle le Président de la République à accélérer le calendrier de la réforme du droit du travail et à annoncer des mesures fortes pour assouplir le contrat de travail et le temps de travail, quitte à faire voler en éclats les tabous du Parti Socialiste.