La majorité agite, une nouvelle fois, le chiffon rouge de l’ISF ! – Communiqué de Michel Piron

Le député UDI du Maine-et-Loire, Michel Piron, s’étonne de l’adoption ce mercredi soir, à l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’examen du budget du logement pour 2016, d’une mesure absolument arbitraire et contraire à l’esprit des aides personnelles au logement.

Adopté par la majorité, un amendement rend inéligibles aux APL les particuliers rattachés au foyer fiscal de leurs parents, dès lors que ces derniers paient l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Cette mesure, contraire au principe même de justice sociale, a été adoptée dans l’impréparation la plus complète.

En effet, si certains ménages paient aujourd’hui l’ISF, ils ne disposent pas pour autant de revenus élevés. Et la réciproque est également vraie !

Malmené lors des débats en séance publique sur les crédits budgétaires du Logement, le Gouvernement a concédé à sa majorité un dispositif à la fois contre-productif et dangereux pour les étudiants.

De vraies économies doivent être faites, mais certainement pas aveuglément et sans tenir compte des revenus réels des personnes aidées !

Cet amendement, de pur affichage politique, relève donc, une nouvelle fois, du dogmatisme sur des sujets pourtant cruciaux pour notre pays.