François Rochebloine

Question de François Rochebloine – 16 avril 2014

Ma question s’adresse à M. le ministre des affaires étrangères.
Chaque jour, la crise ukrainienne retient notre attention. Cette crise d’une particulière gravité, aucun Européen ne peut la sous-estimer du fait des graves tensions qui existent entre séparatistes pro-russes et pro-ukrainiens dans l’est du pays.
L’escalade se poursuit au point de faire craindre une guerre civile.
Depuis samedi, les activistes pro-russes ont lancé une opération coordonnée de déstabilisation en s’emparant de centres névralgiques, en occupant des bâtiments officiels dans plusieurs villes, notamment à Donetsk ce matin. Quelque 40 000 soldats russes se trouvent désormais aux abords de la frontière de l’Ukraine.
Devant cette situation intenable, l’Ukraine, par la voix de son ambassadeur Iouri Sergueïev, a lancé devant les membres du Conseil de sécurité des Nations unies un dernier cri d’alarme.

Lire la suite